•  

    Crucifixion de Jesus-Christ

     

    Crucifixion

     

    et ils conduisirent Jésus au lieu nommé Golgotha, ce qui signifie lieu du crâne.
    Ils lui donnèrent à boire du vin mêlé de myrrhe, mais il ne le prit pas.
    Ils le crucifièrent, et se partagèrent ses vêtements, en tirant au sort pour savoir ce que chacun aurait.
    C'était la troisième heure, quand ils le crucifièrent.
    L'inscription indiquant le sujet de sa condamnation portait ces mots: Le roi des Juifs.
    Ils crucifièrent avec lui deux brigands, l'un à sa droite, et l'autre à sa gauche.
    Ainsi fut accompli ce que dit l'écriture: Il a été mis au nombre des malfaiteurs.
    Les passants l'injuriaient, et secouaient la tête, en disant: Hé! toi qui détruis le temple, et qui le rebâtis en trois jours,
    sauve-toi toi-même, en descendant de la croix!
    Les principaux sacrificateurs aussi, avec les scribes, se moquaient entre eux, et disaient: Il a sauvé les autres, et il ne peut se sauver lui-même!
    Que le Christ, le roi d’Israël, descende maintenant de la croix, afin que nous voyions et que nous croyions! Ceux qui étaient crucifiés avec lui l'insultaient aussi.

     

     

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  •  

    Les moqueries des soldats, la flagellation

     

    Les moqueries des soldats, la flagellation

    Les soldats conduisirent Jésus dans l'intérieur de la cour, c'est-à-dire, dans le prétoire, et ils assemblèrent toute la cohorte.
    Ils le revêtirent de pourpre, et posèrent sur sa tête une couronne d'épines, qu'ils avaient tressée.
    Puis ils se mirent à le saluer: Salut, roi des Juifs!
    Et ils lui frappaient la tête avec un roseau, crachaient sur lui, et, fléchissant les genoux, ils se prosternaient devant lui.
    Après s'être ainsi moqués de lui, ils lui ôtèrent la pourpre, lui remirent ses vêtements, et l'emmenèrent pour le crucifier.

     

    Les moqueries des soldats, la flagellation

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  •  

    L'agonie au jardin de Gethsémane

     

    L'agonie au jardin de Gethsémane

     

    Ils allèrent ensuite dans un lieu appelé Gethsémané, et Jésus dit à ses disciples: Asseyez-vous ici, pendant que je prierai.
    Il prit avec lui Pierre, Jacques et Jean, et il commença à éprouver de la frayeur et des angoisses.
    Il leur dit: Mon âme est triste jusqu'à la mort; restez ici, et veillez.
    Puis, ayant fait quelques pas en avant, il se jeta contre terre, et pria que, s'il était possible, cette heure s'éloignât de lui.
    Il disait: Abba, Père, toutes choses te sont possibles, éloigne de moi cette coupe! Toutefois, non pas ce que je veux, mais ce que tu veux.

     
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique