• Finissez votre course en beauté

     

     

    Finissez votre course en beauté

    Finissez votre course en beauté !
     
    "Me voici âgé de 85 ans mais je suis toujours aussi vigoureux qu'à l'âge de 45 ans, quand Moïse m'a envoyé pour explorer Canaan" Josué 14.10-11


    Caleb est le champion des combattants du troisième âge !
    Ecoutez-le s'exclamer : "Donne-moi en héritage le pays des montagnes. J'ai peut-être quatre-vingt-cinq ans, mais cela ne m'empêche pas d'être aussi fort qu'à quarante." (Paraphrase. Relisez Josué 14. 7-12).
    Il a probablement déclaré cela à Josué devant un parterre de jeunes chefs de guerre tous plus anxieux les uns que les autres d'obtenir, dans la Terre Promise, des terres faciles à occuper et à contrôler. Le pays des montagnes, au contraire, était rempli de villes fortifiées et de guerriers de haute stature. Qui voulait s'y frotter ? Le vieux Caleb, juste lui !
     
    Peut-être que le bilan de votre vie, jusqu'à aujourd'hui, est loin d'être impressionnant : vous avez piètrement éduqué vos enfants, vous avez gâché votre mariage, occupé que vous étiez à poursuivre des intérêts secondaires et vous regrettez aujourd'hui ces années perdues. Ne sombrez pas dans les regrets : nous sommes au service d'un Dieu qui se plaît à réparer nos erreurs !
     
    E. Stanley Jones passa plus de cinquante années aux Indes. A l'âge de quatre-vingt-trois ans, au soir d'une vie consacrée à d'incessants voyages au cours desquels il s'adressa à des millions de gens, y compris des Présidents et des Ministres d'Etat, amenant des multitudes à découvrir l'Evangile, il fut terrassé par une attaque cérébrale.
    Paralysé et presqu'incapable de parler, il réussit pourtant, pendant les derniers mois qu'il lui restait à vivre, à dicter, au prix d'immenses efforts pour remuer quelque peu les lèvres, le manuscrit d'un livre remarquable, dans lequel il écrivit ces lignes émouvantes : "Ma foi a subi bien des blessures au cours des années, mais sous les cicatrices qui subsistent vous ne trouverez aucun doute. J'appartiens à Christ de toutes les fibres de mon être. J'ai aujourd'hui quatre-vingt-trois ans, mais je suis plus excité et enthousiaste à l'idée de Lui appartenir que lorsque j'avais dix-huit ans et que je débutais mon chemin à Ses côtés !"
     
    Et vous, qu'attendez-vous pour vous lancer à nouveau dans la course ? Aux yeux de Dieu ce qui compte n'est pas de courir en ce moment une course sans histoire, mais de finir la course en beauté !      BobGass

     

     

    Finissez votre course en beauté

     

     

    « L'art de VieillirYESHUA »
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :