•  

    Bon weekend à tous .

     

    Tu aimeras ton prochain.

    Aime ton prochain. Peut-être roule-t-il dans la richesse et toi tu es pauvre, vivant dans une petite maison, à côté du château seigneurial. Tu vois chaque jour le raffinement, les beaux vêtements et les somptueux banquets. Dieu lui a accordé ces dons, ne convoite pas sa richesse, ne pense pas durement à son égard. Contente-toi de ton lot si tu ne peux pas l'améliorer, mais ne jette pas un regard sur ton prochain et souhaite qu'il devienne ce que tu es toi même. Aime-le et alors tu ne l'envieras pas.

    Peut-être, d'autre part, tu es riche, et près de toi réside un pauvre. N'aies pas de mépris de l'appeler ton prochain. Confesse que tu es lié à les aimer. Le monde les appelle tes inférieurs. En quoi sont-ils tes inférieurs ? Ils sont bien au dessus de tes égaux, ces inférieurs, car Dieu a fait que tous les hommes, sortis d'un seul sang, habitassent sur toute la surface de la terre. C'est ton manteau qui est meilleur que le leur, mais en aucune manière tu n'es meilleur qu'eux.

    Ils sont des hommes, et qu'es-tu de plus ? Aie soin d'aimer ton prochain même s'il est vêtu de chiffons, ou tombé dans les profondeurs de la pauvreté. Mais peut-être dis-tu, je ne peux pas aimer mes prochains, parce qu'en échange de tout le bien que je leur fais, ils ne me rendent qu'ingratitude et mépris. Combien plus y aura-t-il de la place pour l'héroïsme de l'amour.

    Voudrais-tu être un guerrier des lits de plumes au lieu de supporter le rude combat de l'Amour ? Celui qui ose le plus, sera le plus vainqueur ; et si ton chemin de l'Amour est rude, foule-le hardiment, aimant tes prochains quels qu'ils soient. Amasse des charbons ardents sur leurs têtes, et s'ils sont difficilement accessibles, ne cherche pas à leur plaire, mais à plaire à Jésus-Christ, et souviens-toi que s'ils méprisent ton amour, ton Maître ne l'a pas méprisé, et ton action est aussi acceptable pour lui que s'il avait été acceptable pour eux.

    Aime ton prochain, car en faisant ainsi, tu mets tes pas dans l'empreinte des pas de Christ. Ch. Spurgeon

     

    Bon weekend à tous .

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  •  

    Jésus est mort à la croix pour toi

    Jésus est mort à la croix pour toi

    Jésus de Nazareth est mort crucifié au mont Golgotha, il y a de cela 2000 ans.
    Pourquoi avons nous crucifié un être sans péchés et qui nous a révélé le véritable amour.


    Jésus a dit :
    « Mais moi, je vous dis : Aimez vos ennemis, bénissez ceux qui vous maudissent, faites du bien à ceux qui vous haïssent, et priez pour ceux qui vous maltraitent et qui vous persécutent » Matthieu 5:44

    Jésus s’est donné lui même en sacrifice à la croix et il a fait cela afin d’expier nos péchés.
    Jésus a dit :
    « Personne ne me l’ôte, mais je la donne de moi–même ; j’ai le pouvoir de la donner, et j’ai le pouvoir de la reprendre : tel est l’ordre que j’ai reçu de mon Père. » Jean 10:18

    Pourquoi faut-il que nos péchés soient expiés? Car nous avons tous péchés et le péché met une séparation entre nous et Dieu.
    « Car tous ont péché et sont privés de la gloire de Dieu » Romains 3:23

    La croix nous révèle le grand Amour de Dieu pour nous.

    « Car Dieu a tant aimé le monde qu’il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse point, mais qu’il ait la vie éternelle. » Jean 3:16

    « Mais Dieu prouve son amour envers nous, en ce que, lorsque nous étions encore des pécheurs, Christ est mort pour nous. » Romains 5:8

    La croix c’est :

        La réconciliation de l’humanité avec Dieu
        Le don merveilleux de Dieu
        Le salut pour quiconque croit
        La victoire sur la mort
        Le pardon de nos péchés
        La victoire sur l’enfer
        La porte ouverte vers le ciel
        Le voile déchiré qui nous permet d’entrer dans la présence de Dieu, dans l’intimité de Dieu
        Le bonheur de tous les jours, de chaque instant
        Notre espérance
        Notre fondement
        Notre joie
        Notre rocher
        Notre rachat
        Notre libération
        Notre délivrance du péché
        Notre victoire
        Notre vie
        Notre rédemption
        Notre guérison
        Notre Salut

    Passons par la croix, c’est le seul moyen d’être réconcilié avec Dieu, de le connaître personnellement.

    Jésus est le seul point de contact entre nous et Dieu :

    « Jésus lui dit : Je suis le chemin, la vérité, et la vie. Nul ne vient au Père que par moi. »
    La Bible, Jean 14:6

    Merci Jésus pour la croix, pour le prix payé, pour mes péchés effacés.

    Jésus a pris notre place à la croix du calvaire. Jésus est mort pour nos péchés, il est l’agneau de Dieu donné en rançon pour chacun d’entre nous.

    Prions

    Seigneur Jésus je te remercie pour la croix, pour le prix payé, je reconnais que tu es mort à la croix pour moi, tu es mort pour expier mes péchés.

    Jésus je t’accepte aujourd’hui comme mon Sauveur et Seigneur personnel, je te donne mon cœur, je te donne ma vie.

    Jésus je te suivrai tous les jours de ma vie.

    Merci Jésus.
    AMEN

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire
  •  

     

    Une vie qui donne

    Une vie qui donne

    By Gary Wilkerson |

     


    C'est dans la nature du Père de donner. Un enfant qui grandit dans une maison qui donne apprend à partager et Jésus a cette même nature que le Père. A présent, Jésus nous appelle à être les enfants de notre Père en menant une vie qui donne.

    Pour ce faire, Christ nous fournit une image puissante lors du Dernier Repas. Il partage le pain et le vin et dit : “Ce pain est mon corps, brisé pour vous. Et cette coupe est mon sang, versé pour vous” (voir Marc 14:22-23). Remarque bien ce que Jésus fait ensuite avec le pain : Il le bénit, le rompt et le donne. En faisant cela, Christ nous montre à quoi ressemble une vie qui se donne. Elle est bénie. Elle est brisée. Et elle est donnée. Voilà à quoi ressemble le fait d'être un fils ou une fille du Dieu vivant.

    C'est la principale différence entre l'humain moyen, dont le but primaire est de satisfaire ses propres besoins et quelqu'un qui a trouvé un but à sa vie et qui se donne pour les autres. En Christ, nous sommes appelés à aller d'une “vie qui obtient” à une “vie qui donne.” Jésus rend cette transition possible grâce à l'Esprit, remplaçant notre esprit du monde par Son propre Esprit saint. Il nous dit : “Je vous ai béni et maintenant, vous êtes sensés répandre ces bénédictions.”

    C'est une théologie glorieuse mais c'est la transition la plus difficile que nous aurons jamais à faire dans notre vie. Ces dernières années, les best-sellers chrétiens se sont concentrés sur le côté “vie qui obtient.” Leur thème central est à quel point Dieu se languit de bénir Ses enfants. Nous savons que c'est vrai à cause de la nature de Dieu qui donne. Il veut ouvrir les écluses des Cieux pour déverser Ses ressources puissantes sur nous. Il désire en effet bénir notre mariage, notre santé, nos finances. Donc, ces best-sellers ont leur place et je dois admettre que j'ai moi-même trouvé une certaine aide dans certains d'entre eux.

    Mais il manque quelque chose dans ces livres. Il existe une chose bien meilleur qu'une vie bénie qui obtient : c'est une vie brisée qui donne. Une vie qui obtient est facile. Une vie qui donne est difficile – et gratifiante.

    Souviens-toi : Il a béni, Il a rompu, Il a donné. Souvent, dans l'église, ce processus s'arrête après le premier pas. De nombreux chrétiens ne vont jamais au-delà de la partie concernant la bénédiction. Ils ne permettent pas que leur vie soit brisée devant Dieu, alors ils n'arrivent jamais à la dernière étape : le don. Et par conséquent, ils ne voient jamais l'accomplissement du but que Dieu a lorsqu'Il nous bénit.



    Source de l'article

    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique