• Au tour du feu invisible

     

    Au tour du feu invisible

    Au tour du feu invisible

    Chloe Douglas

    Ce jour là,
    Il faisait froid,
    Un froid glacial,
    Un froid à mourir,
    Le soldat
    ne sentait rien.

    Un cri silencieux
    au ralenti.
    Son arme lourde,
    un lourd engourdi.
    Une bouche crevassée
    et un goût trop sec.

    Le blanc de la terre
    jusqu’à l’horizon.
    Une douleur sans fin
    et sans raison.
    Partout déchets de corps,
    et du sang mélangé.

    Parmi ce ravage,
    En duo chantent
    une cornemuse et une voix,
    illuminées,
    par un feu invisible.
    Silhouettes d’homme
    s’approchent de la musique
    Comme des étincelles de feu
    dans une neige gelée,

    Cet instant unique
    dans l’histoire du monde.
    Hommes réchauffés
    pour survivre une journée.
    Courageuse et inspirée,
    Cette harmonie des ennemis.

    Chloe Douglas, 2009

    « A Cupidon
    Partager via Gmail Delicious Technorati Yahoo! Google Bookmarks Blogmarks Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :